Photovoltaïque de GRIGNAN : des nouvelles !

L’enquête d’utilité publique initiée par le préfecture de la Drôme débute le vendredi 21 octobre 2022 et se termine le lundi 21 novembre 2022 inclus.

Les courriers déposés en juillet et aout 2021  auprès de la préfecture de la Drôme par l’APEG dans le cadre de la procédure simplifiée de consultation publique initialement prévue ont conduit la préfecture à  s’orienter vers la procédure habituelle d’enquête publique avec nomination d’un commissaire enquêteur.

Cette enquête publique concerne les points suivants:

  • La demande de permis de construire présentée par la société NEOEN, 6 rue Menars, 75002 PARIS, en vue de la construction de la centrale photovoltaïque au sol, Lieu-dit Bois de Janiol, sur la commune de GRIGNAN
  • La demande d’autorisation de défrichement,
  • La demande de dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées. Note: ce dernier point est systématiquement inscrit mais dans notre cas les enquêtes n’ont pas identifié d’espèces protégées

La préfecture met en place différentes possibilités pour vous informer et donner votre avis sur ce projet:

  • Consultation des documents en mairie ou sur site internet,
  • Rencontres avec le commissaire en mairie,
  • Propositions et/ou avis déposables en mairie, par courriel et sur site internet.

Quelques liens utiles pour comprendre les différentes procédures engagées:

Ce projet prend encore plus d’importance dans le contexte de réchauffement climatique que nous connaissons. L’APEG maintient sa position  » oui au photovoltaique mais pas n’importe où et pas n’importe comment ». La protection de la biodiversité et en particulier des forêts est un élément fondamental de la lutte contre le réchauffement climatique. Des solutions alternatives existent (implantations toitures hangars, couvertures parkings, toitures bâtiments publics, centres commerciaux…)

L’APEG considère que la participation à cette enquête publique est fondamentale pour chacun d’entre nous. C’est la position du plus grand nombre qui sera l’élément déterminant pour le commissaire enquêteur mais surtout pour le décisionnaire final: le Préfet.

Les habitants de Grignan ont manifesté lors du référendum organisé par la municipalité un avis très partagé sur le projet. Les évènements de cet été ont suscité pour nous tous des inquiétudes qui peuvent nous inciter à confirmer ou à modifier nos positions. C’est l’objet de cette enquête publique.

Quel que soit votre avis, l’APEG incite tous les habitants à donner leur position définitive sur ce projet.

Nous organiserons dans les premiers jours du mois de novembre une réunion d’information et de partage de réflexions

« ENSEMBLE TOUT DEVIENT POSSIBLE »

On en discute ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *